Aucun article dans votre panier

BIO

NÉE À HYÈRES, LES PIEDS DANS LA MÉDITERRANÉE, CÉLINE CHAT S’ENVOLE VINGT ANS PLUS TARD POUR LES PHILIPPINES ET L’INDONÉSIE, SE CONFRONTE À D’AUTRES EAUX ET APPREND À SURFER. CE PREMIER PÉRIPLE EST RÉVÉLATEUR, ELLE SE MET À CRÉER.SUIVRONS QUINZE ANNÉES DE VOYAGE, DU MEXIQUE À LA POLYNÉSIE, EN PASSANT PAR MADAGASCAR ET L’AUSTRALIE, POUR NE PAS TOUS LES CITER… ON DIT QUE LES VOYAGES FORMENT LA JEUNESSE MAIS CHEZ CÉLINE CHAT, ILS ONT FAÇONNÉ SON OEUVRE. AUTANT DE DESTINATIONS QUE D’INSPIRATIONS, D’ÉVASION QUE DE CRÉATIONS. CHAQUE ESCALE EST UNE NOUVELLE SÉRIE. COMME UNE VALISE QUE L’ON DÉFAIT AU RETOUR D’UN VOYAGE, ON Y RETROUVE CE QU’ELLE A EMPORTÉ, CE QU’ELLE A RAPPORTÉ ET SURTOUT CE QU’IL L’A PORTÉ, LÀS-BAS, AILLEURS…
L’ARTISTE PEINTRE PLASTICIENNE S’INSPIRE CE TOUT CE QUI L’ENTOURE ET SE NOURRIT DES PLUS GRANDS. CES INFLUENCES MÊLENT JOIE DE VIVRE, COULEURS, LUMIÈRE ET UN BRIN DE FOLIE. CÉLINE CHAT INSCRIT UNE OEUVRE À LA FACTURE FIGURATIVE NEO-IMPRESSIONNISTE ENTRE SURF ART, STREET ART ET ART BRUT.ELLE JOUE AVEC LES SYMBOLES POPULAIRES ET S’AMUSENT À CRÉER UN UNIVERS CHARGÉ D’HISTOIRE OÙ S’INVITE EN DOUCEUR UN ENGAGEMENT HUMANISTE ET ENVIRONNEMENTAL.
DEPUIS 2002, SON TRAVAIL EST PRÉSENTÉ EN FRANCE, MAIS AUSI AU BRÉSIL ET AUX ÉTATS UNIS OÙ ELLE EST RÉGULIÈREMENT INVITÉ À DES EXPOSITIONS COLLECTIVES ET DES FESTIVALS. EN 2017, CÉLINE CHAT S’INSTALLE EN GUADELOUPE.