Aucun article dans votre panier

« Surfing St Tropez » – exposition personnelle – Lavoir Vasserot – St Tropez

 

Vite, vite, vite…Dans une monde où tout s’enchaîne, où tout s’accélère,

Où la nouveauté, déjà antiquité, ne nous laisse plus le temps de d’apprécier,

Où tout se lisse, se shope et photoshope, revenons aux aspérités, faisons une pause, prenons le temps…

Le temps d’observer, de la terrasse d’un café estampillé rouge et blanc, un vespa pétaradant.

Le temps de regarder, pieds ensablés, planche sous le bras, une houle se former, avant de s’élancer, glisser…

Autant d’images et de clichés chers à nos cœurs, comme une identité secrète, enfouie au plus profond de nous.

Pourquoi y tenons nous tant ?

Peut être parce que BB ou le Che sont des noms qui refusent de disparaître.

Peut être parce qu’entre St Tropez, repère mythique des années 60 et le surfeur super héros des années 2000, on ne choisit pas.

Ces figures emblématiques et populaires jouent un rôle essentiel dans la construction et le maintien de l’imaginaire social, de l’identité collective.

Madeleine de Proust pour certains, idéalisation pour d’autres, elles ne creusent aucun fossé entre les générations. Ces icônes culturelles, souvent intemporelles, rassemblent et rassurent, dans un monde où vite, vite, vite…

Surfer sur la toile ou sur l’air du temps, c’est au sens propre que Céline Chat revisite ces mots.

Comme le disait Voltaire : «  Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire, elles le submergent quelques fois mais sans elles, il ne pourrait voguer »… « ni créer », rajoute l’artiste.

« Sea, sex and sun » chantait Gainsbourg, ici ce sera « Surfing St Tropez » !

Du 5 au 10 octobre 2013 – Galerie du Lavoir Vasserot, place des Lyces, St Tropez – Vernissage le samedi 5 octobre à partir de 19h.

 

 

***********************

Texte : Céliane PONS

PARTENAIRES de l’exposition :

le champagne TSARINE

La langue française résonne au détour des couloirs des palais de Saint-Pétersbourg, la mode parisienne est l’objet de toutes les attentions, on discute avec intérêt des grands ouvrages du siècle des Lumières.

A cette époque, la haute société russe se prend d’affection pour la culture française, et tout particulièrement pour sa plus belle illustration : le champagne. Introduit à la cour sous l’impératrice Anna Ivanovna, il devient rapidement l’invité d’honneur de tous les banquets, notamment à la table de Catherine II et des plus grands nobles de l’Empire.

C’est en hommage à cette époque russe que la Maison Chanoine, fondée en 1730, a imaginé le Champagne Tsarine. Son flacon exclusif aux courbes élancées n’est pas sans rappeler l’architecture des grands monuments russes. Ses couleurs emblématiques, son étiquette toute en rondeur et son nom évocateur sont autant de clins d’œil à l’époque des grandes dynasties russes.

www.tsarine.com

Les feutres POSCA

Dès 1983, le marqueur POSCA rencontre un succès immédiat auprès des communautés artistiques issues des cultures urbaines.

Aujourd’hui, POSCA souhaite impulser une dynamique artistique afin de créer une communauté d’artistes, faire approcher le public de la création actuelle et stimuler la création de demain.

Sur son site internet www.posca.com, POSCA propose une sélection d’artistes aux styles singuliers et fait découvrir des expériences créatives accessibles au plus grand nombre.

Glaces, Patisseries, Traiteur, Macarons, rendez-vous avec votre gourmandise à cavalaire-sur-mer,

286, avenue des alliés.

Suivez-les sur facebook en cliquant ici

Du pied de vigne au verre, les vins de Léoube, sont porteurs d’une authentique démarche d’amour, en parfaite harmonie avec les éléments géo-climatiques produisant des vins rosés, rouges et blancs AOC Côtes de Provence et huiles d’olives extra vierge.

Produire avec amour et reconnaissance le meilleur de ce qu’une terre peut donner… telle est la devise de Château Léoube donnant ainsi naissance à des vins rouges, blancs ou rosés, issus d’une culture viticole biologique.

www.chateauleoube.com