Aucun article dans votre panier

Réalisation d’une fresque avec les élèves de l’école ST JOSEPH au MOULE

UNE FRESQUE POUR « VIVRE ENSEMBLE »

Ce projet m’a été proposé par Parise RAMLALL, une maîtresse de grande section de l’école Maternelle St Joseph du Moule.

« L’un des premiers objectifs de l’école maternelle est d’apprendre aux enfants à vivre ensemble. Cette année, nous voulions réunir les petits et les grands autour de l’art, du vivre ensemble et améliorer leur cadre de vie en réalisant grande fresque avec la collaboration d’un artiste. » m’explique Mme RAMLALL lors de notre première rencontre dans la cours de l’école.

C’est avec enthousiasme que je me suis associée à eux et que j’ai mis mon savoir faire à leur service pour les aider dans la réalisation de leur projet.

Chaque maitresse avait travaillé durant toute l’année scolaire avec sa classe sur ce thème. Elles me précisent chaude leur tour ce qu’elles aimeraient que je représente sur la fresque : « des mains qui apportent l’amour », « une farandole avec tous les enfants du monde », « des coeurs pour couvrir notre planète d’amour », «  si tous les enfants du monde se donnaient la main », «  enfants de tous les pays, tendez les mains, semez l’amour et donnez la vie pour un monde meilleur »…

De retour à mon atelier, je m’ inspire de toutes leur envies et de l’énergie du lieu et ajoute ma touche personnelle.

Après avoir fait valider mon croquis par toute l’équipe, je commence à tracer les lignes noirs qui serviront de cadres aux enfants qui viendront peindre les jours suivants.

Nous voulions absolument que les enfants peignent même si c’est un peu difficile pour les plus petits, pour qu’il s’approprie leur lieu de vie, soit fier d’eux, participent activement à l’amélioration de leur cadre de vie et développe l’aptitude à l’expression artistique.

Je dois dire que je m’attendais à plus de difficultés avec de jeunes enfants. Mais cela a été tout le contraire ! Ils se sont tous très bien comporté et cela s’est avéré en fait très facile. Ils ont montrés beaucoup de sérieux au travail, d’attention aux instructions et d’application à leur tâche.

Avec la collaboration toute l’équipe enseignante sans oublier les précieuses « taties », chaque enfant a pu mettre sa touche aux deux fresques.

Grace à la collaboration de chacun et à l’association Montgolfière qui a financé la totalité du projet, nous avons pu mettre en application l’adage cher à Mme RAMLALL : «  Seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin ! ».

C’est désormais avec un grand sourire de fierté que les écoliers passent chaque jour devant les fresques colorées qui égayent l’entrée et le dortoir des tout-petits pour rejoindre leur classe.

Apportez l’Art dans les lieux d’éducation et d’éveil, partager ma passion et enseigner mon savoir faire est très important pour moi. C’est ce que j’essaie de transmettre lors de mes cours d’Arts plastiques avec les enfants et je suis reconnaissante que l’on m’est donné l’occasion de le faire aussi à travers ce projet.

Quelques phrases recueillis auprès des maitresses :

« Nous voulions que ce projet soit mener par une vrai artiste pour mieux impacter les enfants par l’image, le dessin et le désir s’investir à la manière de l’artiste. Cela a été une belle expérience collective. » Mme RAMLALL Parise – maîtresse grande section de maternelle

« J’ai rarement vis mes élèves ( de 3/4 ans) aussi appliquée et concentrés lors d’une activité. la collaboration avec Céline Chat, une artiste «  en chair et en os », a permis aux lèves de voir avec leur petits yeux émerveillés, le réel travail du peintre. Ils ont pu assisté à chaque étape et ont vu évoluer la fresque.

C’est une expérience riche et ce, dans de nombreux domaines : appréhensions des formes, couleurs et bien sûr, nous n’oublions pas le côté émotionnel.

Pour ce qui est du message de la fresque, je laisse la parole à mes élèves. » Mme LE POULICHET Janik – maîtresse petite section de maternelle

« C’est une vague qui rentre dans l’école parce que l’école est devant la mer » Gloria – élève de petite section de maternelle

« Il y a des mains, parce qu’à l’école, on travaille avec nos mains » Louis – élève de petite section de maternelle

« Les enfants sont tous différents, mais ils se tiennent pas la main ou par l’épaule parce qu’ils s’aiment » dit la maitresse « …et ils s’aident aussi. » ajoute Naïs – éleve de petite section de maternelle

« On a peint es coeurs différents, parce qu’on est tous différents mais on s’aime » Jean-Raphaëll