Aucun article dans votre panier

  • crazy world-1-reproduction-site

CRAZY WORLD N° 1 – 50 x 50 cm

0 reviews
0 sur 5

39.00

INSPIRATION & EXPOSITION

Ce tableau fait partie de la série « Crazy World ».

Cette série a été présenté pour la première fois à la Fondation Carzou lors de mon  exposition personnelle :  » Céline Chat wants to be free » en Juin 2012.

Cette exposition m’a permis de m’exprimer sur une surface de plus de 300m2. Sculpture, peintures et installations, dans 3 salles différents.

Cette série représente mes sensations lors de plusieurs séjours à Paris. Les techniques employées sont modernes et issues de l’univers de street art. Collages, bombes aérosols, peintures acryliques, à l’huile, stylo s’entremêlent et se répondent dans un jeu de couleurs.

 » Céline Chat réussit la synthèse de ce qui pourrait apparaître comme deux nécessités opposées : d’un côté, le bonheur de peindre, dans cette jouissance évidente de maîtriser des techniques aussi diverses que le glacis, le collage, l’aérographe, le graphitti ; Bonheur que l’on pressent lié à celui qu’elle éprouve quand elle pratique le surf, dans son corps à corps avec les éléments que sont les vagues. De l’autre le désir de garder les yeux grand-ouverts sur le monde tel qu’il est et d’exprimer quand il le faut, critiques et indignations, mais toujours sur un mode ludique et finalement assez tendre.

Sont particulièrement expressives, les toiles qui présentent une multitudes de petits personnages pris dans le tourbillon de nos sociétés qu’elles soient urbaines ou de loisirs, au milieu des milles injonctions, mots d’ordre et slogans qui modèlent nos vies.

Ses toiles sont alors d’une lecture à deux niveaux:celui du plaisir visuel immédiat devant le chatoiement des couleurs et des matières, posés sur de grands formats ; celui du plaisir plus intellectuel à discerner les multiples détails dans chaque toile, et à aiguiser ainsi un regard féroce, tendre ou ironique sur certains traits de vie dans nos sociétés mondialisées.

C’est d’ailleurs cette tension, qu’elle soit dans les intentions du peintre ou dans le regard du spectateur, qui fait que Céline Chat échappe à une expression simpliste de la communauté et qu’elle accède au statut d’artiste à part entière. »

Texte de Mr Alain le Métayer

Directeur des affaires culturelles au Havre de 1987 à 1997

à Manosque de 1999 à 2010

Commissaire de nombreuses expositions particulières ou collectives

en particulier d’Histoire d’eau, Histoire d’Art » à Gréoux-les-Bains sur les thématiques d’art environnementales